URSI-France, officiellement le Comité National Français de Radioélectricité Scientifique (CNFRS, créé le 25 mai 1928), à l'instar de l'Union Radio Scientifique Internationale, a pour but de stimuler et de coordonner, à l'échelle nationale, les études des domaines des sciences de la radioélectricité, des télécommunications et de l'électronique et de la photonique, de promouvoir et d'organiser les recherches exigeant une coopération nationale et internationale, d'encourager l'adoption de méthodes de mesures communes, ainsi que la comparaison et l'étalonnage des instruments de mesure utilisés dans les travaux scientifiques.

URSI-France est placé sous l'autorité de l'Académie des sciences au travers du Comité français des unions scientifiques internationales (COFUSI) et représente la communauté scientifique française auprès de l’Union radio-scientifique internationale (URSI), membre du Conseil international pour la science (ISC).

URSI-France s’appuie sur un réseau de plusieurs centaines de correspondants scientifiques, organisé en dix commissions thematiques. Un scientifique actif ou compétent dans l'un des domaines de celles-ci peut devenir membre correspondant.

ACTUALITES

In memoriam

Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès de Pierre Colom, membre de l'URSI, commission J.

Pierre Colom était radioastronome à l'Observatoire de Paris (Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique "LESIA" situé à Meudon). 
D'abord membre de l'équipe "comètes" en 1985, Pierre a considérablement élargi son champ d'activités à partir de 1990 notamment en participant à la préparation de l'opération de rénovation du grand radiotélescope de Nançay dont il est devenu l'un des piliers de l'équipe scientifique à partir de 2000. Il y a développé les études de polarimétrie et s'était aussi totalement impliqué dans le développement d'un analyseur à large bande et ultra haute résolution spectrale et dans son utilisation dans le domaine extragalactique.
Pierre a pris une grande part de responsabilité et s'est montré un membre très actif de l’équipe scientifique du grand radiotélescope de Nançay dont il a présidé le comité de direction et le comité des programmes de recherches.

Pierre à participé entre-autres à l'AGSS de l'URSI à New Delhi (2005) et contribué avec Thibaut Le Bertre au meeting SKA qui a suivi à Pune (Inde).
Il a occasionnellement participé aux journées scientifiques annuelles d'URSI-France, notamment en 2011 sur les "Radiotelescopes du futur". Il a notammént été co-auteur de l'article avec R. Ansari sur les BAO Radio (oscillations baryoniques acoustiques qui permettent d'étudier l'énergie noire) " Une chaîne numérique pour la radio-interférométrie et la cartographiedes grandes structures à 21 cm"

(Comptes Rendus Physique,  2012)

Tous ses collègues ont pu apprécier la rigueur intellectuelle et l'acuité scientifique de Pierre, son esprit de physicien, alliées à une grande modestie. Dévoué, pédagogue, il ne ménageait pas ses conseils. Pierre était quelqu’un de fondamentalement gentil et discret, qui attirait systématiquement la sympathie. Il était passionné d’astronomie. Il laisse à tous ceux qui ont travaillé avec lui le souvenir d'une humanité exceptionnelle.

Nous nous associons à la peine de sa famille et de ses collègues et amis auxquels nous présentons nos plus sincères condoléances.

Journée scientifique 2021 d'URSI-France

La Journée scientifique  d'URSI-France s'est tenue le mercredi 31 mars 2021 dans un format réduit par rapport aux années précédentes, compte tenu du contexte particulier de la pandémie qui impose le distanciel et n'est pas favorable aux échanges les plus fructueux entre participants et orateurs. Elle comprenait des exposés invités par des personnalités scientifiques de renom, et des "pitches de jeunes chercheurs".                                                                                                                
Voir  Programme 

La Journée scientifique 2021 fut  accompagnée de la remise de la Médaille du CNFRS/URSI-France à Jean-Philippe Parmantier par Hélène Bouchiat, de la remise du Prix de thèse en radiosciences à Cécile Floer et du Meilleur pitch attribué à Anaïs Berthereau

Par ailleurs, l'Assemblée générale annuelle d'URSI-France s'est trenue, en distanciel, le jeudi 1er avril.

Lettre d'information

Une nouveau numéro de la Lettre d'information d'URSI-France vient de sortir, après une période inactive assez longue. Elle fera maintenant l'objet de deux publications / an.

Très bonne lecture !

34e Assemblée Générale de l'URSI

La 34e Assemblée Générale de l'URSI (AGSS), se tiendra tenir à Rome, du 28 août au 4 septembre 2021. faisant suite à l'annulation de la 33e AGSS, décalée à l'été 2021 en raison de la crise du coronavirus.

Plus d'informations sur la tenue de l'AGSS en 2021 et les appels en cours sont fournies sur le site web de l'AGSS 2021.

Un appel à candidatures "bourses de jeunes chercheurs" est lancé, avec échéance au 31 janvier 2021, afin d'encourager de faciliter la participation à l'AGSS..

Assemblée générale extraordinaire

Une assemblée générale extraordinaire (AGE) d'URSI-France a eu lieu le 24 novembre 2020. Elle avait pour objet de faire voter l'ensemble des membres sur le report des élections du bureau à 2022 et le report des élections des présidences et vice-présidences de commissions à 2023, en conséquence du décalage d'un an de la 34e assemblée générale de l'URSI et des élections équivalentes des instances de l'URSI. Cette AGE a eu lieu en mode distanciel.

Les votants présents ont unanimement approuvé le report des deux élections.

Le compte-rendu est disponible.

Nouveau site web

Le site web d'URSI-France a changé ! Il n'est pas fondamentalement différent du précédent, mais une évolution importante du "CMS" a nécessité une mise à jour majeure. Pour diverses raisons, le site est maintenant installé chez un hébergeur professionnel, ce qui à cette occasion a permis d'utiliser le nom de domaine www.ursi-france.org frontalement, sans redirection vers un autre domaine comme c'était le cas avec l'hébergement assuré par Télécom Paris.

Les fréquences en BD !

A l’occasion de son anniversaire, l'Agence Nationale des FRéquences a réalisé une bande dessinée intitulée "La fabuleuse histoire des fréquences", qui raconte l’essor spectaculaire des usages liés aux fréquences depuis la découverte des ondes électromagnétiques à la fin du XIXe siècle. Cet ouvrage a vocation à mettre en lumière l’importance croissante du rôle des fréquences, ressource rare du domaine public de l’Etat, dans la vie quotidienne des gens. Depuis l’harmonisation de deux fréquences au niveau mondial en 1906, l’usage des communications sans fil n’a eu de cesse de se développer au cours du XXe siècle. Aujourd’hui, cet usage explose avec l’avènement des objets connectés et le développement de l’internet mobile.

La BD est disponible sous forme de consultation en ligne.